Faire don des invendus alimentaires consommables.

Le groupe cdH demande que le conseil communal puisse adopter une motion qui demande au collège communal d’ajouter des conditions d’exploitation particulières aux demandes de permis d’environnement ou de modifications de ceux-ci. Celles-ci portent sur les invendus alimentaires consommables. Plutôt que d’augmenter les quantités de déchets, les surfaces commerciales de distribution alimentaire seraient tenues de faire don de ces invendus à une association caritative affiliée à la Fédération des banques alimentaires. La législation sur les permis d’environnement permet tout à fait cet ajout dans le titre « Prévention de déchets ».