Pour des repas scolaires équilibrés et locaux!

En effet, les questions de santé, de diététique, de bonne alimentation, d’activité physique, de promotion de notre agriculture et de circuits-courts ne peuvent pas être absentes de ce cahier des charges. Aussi, demandons-nous au Collège d’intégrer à ce nouveau cahier des charges les clauses du cahier spécial des charges que la Fédération Wallonie-Bruxelles a élaboré et qui comporte toute une série de dispositions qui tiennent aux préoccupations évoquées plus haut et à leur accompagnement. C’est aussi via nos écoles et leurs repas que passe l’éducation à « bien manger ». D’autre part, il est demandé au collège d’intégrer une disposition qui impose au futur fournisseur de prendre l’engagement de diminuer d’ici deux ans de 50% l’utilisation de produits contenant de l’huile de palme.