Bonne nouvelle du Ministre cdH Carlo Di Antonio: 10 conteneurs enterrés à Aywaille

10 Conteneurs enterrés dont 5 organiques et 5 résiduels pour un montant de 60 000€

 

POUR DOPPER LE TRI DES DÉCHETS MÉNAGERS ORGANIQUESAvec un taux de collecte sélective qui approche les 70%, la Wallonie est à la pointe en matière de tri des déchets au niveau européen« Après les PMC, le papier, le carton, le verre, les ordures ménagères et toutes les autres fractions acceptées dans les recyparcs, les déchets organiques ménagers sont la prochaine fraction dont la collecte sélective sera intensifiée en Wallonie ! » explique Carlo DI ANTONIO.

Dans le but d’encourager cette collecte de déchets organiques en Wallonie, le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO a lancé un appel à projets aux communes et intercommunales pour financer la mise en place de conteneurs enterrés. Les déchets organiques pourront y être déposés par les citoyens quand ils le souhaitent, dans les recyparcs ou dans leur commune.

Un montant de 1.741.670 EUR vient d’être dégagé par le Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique pour le financement de 316 conteneurs enfouis dont 233 sont destinés à la collecte des déchets organiques des ménages. On parle bien ici de la fraction fermentescible des ordures ménagères (ex : épluchures, restes de repas…) et non des déchets verts (ex : tontes de pelouse, chutes de haies…) qui peuvent être déposés au recyparc.

 83 conteneurs enterrés seront également installés afin de récolter la fraction résiduelle.

 AVANTAGES DES CONTENEURS ENTERRES

 Alors que le tri des déchets ménagers prend de plus en plus d’espace dans les logements, la tendance générale va vers des logements de plus en plus petits et verticaux.

 Dans les centres urbains, la gestion des déchets y est également délicate et les gestionnaires des immeubles tendent à regrouper les types de déchets à l’extérieur des logements.

 Afin d’agir également sur la propreté publique, les conteneurs enterrés pour les différentes fractions ont la cote. Accessibles par badge, les avantages sont multiples:

  •  Possibilité pour le citoyen d’évacuer ses déchets quand il le souhaite ;
  • Pas de problème de sacs éventrés ;
  • Possibilité de gérer les accès aux conteneurs : nombre d’accès, poids déposé;
  • Diminution de la pénibilité du travail de chargeur : tout est repris par camion grappin ;
  • Meilleure logistique : réduction du nombre de camions en ville ;
  • Moins de désagréments en termes d’odeur ;
  • Amélioration de la propreté publique.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Avec un taux de collecte sélective qui approche les 70%, la Wallonie est à la pointe en matière de tri des déchets au niveau européen. En 2012, près de 60% des déchets ménagers et assimilés étaient dirigés vers des centres de valorisation des matières, de compostage ou de biométhanisation. En conséquence, la proportion de déchets conduits en centre d’enfouissement technique n’a cessé de diminuer.

En moyenne, 568 kg de déchet par habitant sont collectés chaque année. Depuis 20 ans, les quantités d’ordures ménagères brutes collectées non sélectivement ont diminué de près de 46% alors que les fractions grossières collectées (déchets verts, déchets encombrants, inertes …) ont progressé de 88%. Ces phénomènes s’expliquent notamment par une utilisation croissante par les citoyens des parcs à conteneurs, de plus en plus nombreux en Wallonie.

Les statistiques de production de déchets pour l’année 2016 (par commune, pour la Région) sont directement en ligne, via le lien suivant : http://java.environnement.wallonie.be/stats_dechets/index.xsql

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *