Aywaille appartient à ses habitants

Nous avons toujours eu et nous n’aurons qu’un seul objectif : travailler au service et avec tous les citoyens, peu importe les horizons d’où ils proviennent. Ce qui nous importe le plus, c’est que notre commune soit gérée avec équité, dans un esprit de justice sociale, en faisant la même place aux entrepreneurs qu’aux personnes qui sont dans la difficulté, avec un œil sans cesse rivé sur une utilisation parcimonieuse de l’argent public et sur une exigence permanente de renforcement de la qualité de vie dans une optique de développement durable.

Nous sommes toutes et tous des artisans de notre devenir.

L’actualité récente a contribué à creuser un fossé de méfiance entre les citoyens et les responsables politiques. Cet épisode indécent, à l’heure où les inégalités sont criantes, doit achever de convaincre sur la nécessité de faire autrement.

Il est temps que les choix politiques soient posés en intégrant le citoyen. Nous dénonçons cette conception qui considère les processus de participation citoyenne comme une simple formalité mise en œuvre comme autant de cailloux dans une chaussure.

Pour une commune plus propre !

En cette période de dormance végétale, il est triste et révoltant de voir jaillir les déchets sauvages dans nos villages ainsi qu’au bord des routes. A Aywaille, la propreté est une de nos priorités essentielles. En effet, l’entretien et la propreté de tous les sites de l’entité sont importants pour la qualité de vie des habitants et l’image de la commune. Les enjeux sont économique, touristique, écologique et citoyen.

Pour les rencontrer, en août 2016, nous proposions un plan propreté pour Aywaille qui comprenait 3 axes : prévention, action et répression (Détails du plan ). Celui-ci a malheureusement été rejeté par la majorité Ensemble (MR) estimant que les mesures mises en place actuellement sont suffisantes.

Besoin de lien comme de pain. Chaleureuses fêtes de fin d’année !

À ce titre, et pour beaucoup d’autres, elles méritent de la part des autorités communales un soutien franc et massif. Améliorer sans cesse les conditions dans lesquelles nos associations se déploient et garantir à chacune d’elles un niveau d’aide équivalent devraient être une priorité constante de toute formation politique. C’est pour le cdH une ligne de conduite fondamentale. Elle imprègne notre action politique, nos engagements et nos propositions : maintien du fonds des jeunes sportifs, charte associative, plan d’actions en faveur de l’associatif, trophée du mérite citoyen, parcours d’artistes… Pour le cdH, le secteur associatif, fantastique créateur de liens, constitue un partenaire incontournable, de premier plan dans la conduite des affaires publiques.

La qualité de vie au sein de notre commune, une priorité pour le groupe cdH !

Lors du conseil communal du 23 août dernier, nous avons proposé un plan propreté. Celui-ci a pour ambition de traiter l’ensemble des villages et hameaux de la commune. Bien que le travail de lutte contre les déchets soit déjà appréciable, la somme de ces actions se révèle être insuffisante face à l’incivisme. Saluons d’ailleurs l’important travail de prévention effectué dans les écoles, au conseil communal des enfants ou encore par Intradel. Soulignons également l’efficacité des services d’entretien de la commune qui est souvent insuffisant face aux besoins. La répression effectuée à l’aide des caméras mobiles a fait ses preuves mais peut encore être accentuée.

Notre plan se décline en 3 axes: la prévention, l’action et la répression.

Vitalité commerciale dans le centre d’Aywaille : qu’en est-il ?

L’année passée, à pareille époque, nous proposions un plan d’actions pour stimuler le commerce dans le centre d’Aywaille (à retrouver sur www.cdh-aywaille.be). L’idée maîtresse était et est de créer une nouvelle dynamique de développement commercial et de rassembler l’ensemble des acteurs autour d’un projet porteur et mobilisateur. La majorité libérale n’a pas saisi la balle au bond.