Conseil communal du 8 mars 2018

Le CDH Aywaille est heureux qu’un dossier d’une telle importance progresse. Nous nous réjouissons qu’un processus de concertation ait eu lieu sur le projet proposé par la majorité Ensemble-MR bien que nous considérons que cet exercice de concertation arrive beaucoup trop tard dans le montage du dossier ce qui n’a pas permis à ce stade de rassembler largement, ni d’évacuer certaines oppositions persistantes. Nous soulignons aussi que nous ne l’aurions pas mené de cette manière. On a assisté davantage à une information qu’à une concertation. Dommage !

Une solution : la concertation ! – Article cdH dans le journal de la commune du 2 mars 2018

C’est cette conception qui doit plus que jamais guider l’action de l’autorité communale et se trouver au centre du processus de décision de notre commune. C’est cette approche où le citoyen est pleinement acteur et participant de la décision politique que nous souhaitons impulser et placer au cœur de notre projet pour Aywaille.

Conseil communal du 8 février 2018

* Nous avons voté pour la motion visant au développement et à l’augmentation du trafic des lignes 42 et 43 en Ourthe-Amblève.
* Nous nous sommes abstenus sur le projet de convention-exécution 2018 “Aménagement du centre de l’entité” car bien que nous soyons conscients des échéances relatives à la péremption du programme communal de développement rural (PCDR) d’Aywaille et des contraintes administratives y découlant,
nous ne voulons pas préjuger des conclusions et des résultats qui se seront dégagés de l’exercice de concertation citoyenne à venir.
* Nous avons voté en faveur de la motion appelant à l’abandon du projet fédéral des visites domiciliaires.

Conseil communal du 21 décembre 2017

Deux points à l’ordre du jour du conseil communal du 21/12/2017 ont donné lieu à des interventions politiques de la part des conseillers CDH:
1) le budget 2018
2) la vente d’une parcelle à Remouchamps entre le cimetière et la plaine des mouvements de jeunesse.

Aywaille appartient à ses habitants

Nous avons toujours eu et nous n’aurons qu’un seul objectif : travailler au service et avec tous les citoyens, peu importe les horizons d’où ils proviennent. Ce qui nous importe le plus, c’est que notre commune soit gérée avec équité, dans un esprit de justice sociale, en faisant la même place aux entrepreneurs qu’aux personnes qui sont dans la difficulté, avec un œil sans cesse rivé sur une utilisation parcimonieuse de l’argent public et sur une exigence permanente de renforcement de la qualité de vie dans une optique de développement durable.